Les 5 règles essentielles pour prendre soin d’une orchidée

Avez-vous choisi une orchidée comme plante d’intérieur ? Éprouvez-vous des problèmes à la conserver en bonne santé ? Savez-vous comment l’entretenir, quand l’arroser, la rempoter, quel engrais lui fournir, et quel pot choisir ?

Quand on achète une orchidée, cette jolie plante aux fleurs mauves ou roses, elle est toujours en pleine floraison. On croit alors qu’elle va refleurir sans que nous n’ayons à lui prodiguer un entretien particulier.

Or, vous l’ignoriez peut-être jusqu’à ce jour, mais il existe des règles essentielles pour conserver et prendre soin de cette plante. Si on ne les respecte pas, elle risque fort de ne pas refleurir. Certes, elle conservera ses feuilles, mais aucune fleur ne réapparaîtra.

En poursuivant votre lecture, vous saurez tout sur l’orchidée. Vous découvrirez ses préférences, tant en ce qui concerne l’arrosage, la température, la lumière, l’engrais, le rempotage et le pot dans lequel il est préférable de la planter.

Vous saurez aussi ce que cette plante n’apprécie pas, car elle se montre parfois capricieuse. image : pinterest

1. Température :

Vous l’avez sans doute remarqué, l’orchidée est quelque peu fragile, et n’apprécie ni le froid, ni la chaleur. Si vous souhaitez qu’elle fleurisse, il importe donc de la mettre dans un endroit où la température se situe entre 18°C et 20°C.

Autant cette plante apprécie l’humidité, autant elle ne supporte pas les courants d’air. Si vous ouvrez les fenêtres et que la température est fraîche à l’extérieur, pensez à protéger votre orchidée. image : pinterest

2. Lumière :


Pour conserver votre orchidée en bonne santé, il existe une autre règle essentielle, et celle-ci concerne la luminosité. Si vous la placez directement dans une fenêtre où les rayons de soleil plombent directement sur votre plante, vous risquez de la ferez mourir.

À l’inverse, l’orchidée ne doit pas non plus être mise à la noirceur. Veillez donc à qu’elle reçoive suffisamment de la clarté provenant de la lumière du jour. image : pinterest

3. Arrosage :

Au même titre que toute autre plante, l’orchidée doit être arrosée. Toutefois, veillez à ne pas utiliser l’eau du robinet. Privilégiez plutôt de l’eau minérale, et procédez à l’arrosage une fois par semaine.

Comme la fréquence est hebdomadaire, il pourrait arriver que vous vous ne rappeliez plus de l’avoir arrosée. Pour savoir si votre orchidée a besoin d’eau, mettez-la dans un pot transparent, ce qui vous permettra de surveiller les racines. Si celles-ci sont grisâtres, vous saurez alors qu’elle doit être arrosée. image : interflora

4. Engrais (à utiliser avec modération) :

Mettez-vous de l’engrais dans la terre où est plantée votre orchidée ? Si oui, lequel avez-vous utilisé ? Vous ne le saviez sans doute pas, mais cette plante a besoin de deux types d’engrais (mais attention au surdosage : il faudra le diluer suffisamment).

Dans un premier temps, il lui faut un engrais riche en potassium lorsque la plante s’apprête à produire une nouvelle hampe florale. En ce qui concerne les feuilles, elles ont aussi besoin d’un engrais, et celui qu’il faut privilégier est un engrais azoté (ex: 15.10.15). image : gerbeaud

5. Rempotage :

À quelle fréquence rempotez-vous votre orchidée ? Une fois par année ? L’avez-vous déjà fait depuis que vous l’avez ? La réponse à ces trois questions vous surprendra peut-être, mais votre plante doit être rempotée une fois tous les deux ans.

Prenez bien note aussi de ce dernier et précieux conseil. Lorsque vous rempoterez votre plante, faites-le dans un pot conçu spécifiquement pour les orchidées, ou choisissez un pot guère plus grand que le précédent, ces plantes préférant être serrées. image : pinterest