Accueil Santé 6 bienfaits insoupçonnés du tricot sur votre santé

6 bienfaits insoupçonnés du tricot sur votre santé

Il existe mille et une façons de bénéficier d’une meilleure santé, et elles ne consistent pas forcément à faire des exercices dans un gym. L’une d’entre elles vous est sûrement inconnue, et lorsque vous la découvrirez, vous tomberez à la renverse.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le tricot peut s’avérer très bénéfique pour votre santé. Étonnant, n’est-ce pas ? Pourtant, des études le prouvent, et même les médecins sont de cet avis.

On croit à tort que le tricot ne s’adresse seulement qu’aux personnes âgées, mais ce n’est pas du tout le cas. D’ailleurs, plus tôt vous commencerez à tricoter, meilleure sera votre santé physique et mentale.

Eh oui, vous avez bien lu, ce passe-temps peut aussi vous aider à réduire vos symptômes d’anxiété, de stress et de dépression. Il améliore également l’estime de soi, les facultés cognitives et les fonctions psychomotrices.

Après avoir pris connaissance de ces 6 bienfaits insoupçonnés du tricot sur la santé, vous reprendrez vos aiguilles et votre laine. Et si vous n’y connaissez rien, vous prendrez des cours. image : naztazia

1. L’estime de soi :

Si vous souhaitez augmenter l’estime que vous avez de vous-même, lancez-vous dans le tricot. Une fois votre premier ouvrage terminé, vous serez fier de vous et satisfait d’avoir accompli ce projet.

Même si votre tricot n’est pas parfait, dites-vous bien qu’une très grande majorité de gens ne savent pas tricoter. Ils ne verront donc pas vos petites erreurs, et votre fierté n’en sera que plus grande.

Lire la suite (suivant)

2. La méditation :

Avez-vous déjà fait de la méditation ? Si tel est le cas, vous savez alors à quel point cela peut s’avérer bénéfique. Étant un passe-temps relaxant et reposant, le fait de tricoter vous procurera le même bienfait.

Si vous êtes débutant, commencez par des petits projets simples à réaliser. De cette façon, les mailles se répéteront sans que vous n’ayez à penser, ce qui vous permettra de libérer votre esprit.

Lire la suite (suivant)

3. Le stress, l’anxiété et la dépression :

Quand vous tricotez, vous le faites par des mouvements répétitifs et rythmés, ce qui requiert moins de concentration. Vous pouvez donc détourner votre attention de tout ce qui vous cause de l’anxiété, du stress et de ce qui vous rend dépressif.

Vos pensées seront alors plus positives, et vous vous sentirez mieux. De plus, le tricot vous aidera également à régulariser votre rythme cardiaque et votre pression artérielle.

Lire la suite (suivant)

 

4. Les fonctions psychomotrices :

Pour stimuler le cerveau et ses fonctions psychomotrices, notamment le lobe frontal, le tricot est le passe-temps par excellence! En effet, il faut savoir que le lobe frontal gère le langage et la planification.

Le lobe occipital traite quant à lui l’information visuelle, alors que le lobe temporel emmagasine les souvenirs et l’interprétation du langage. Pour toutes ces raisons, les personnes atteintes de la maladie de Parkinson auraient tout avantage à tricoter.

5. Le déclin cognitif :

Nul ne veut vieillir, mais personne ne peut empêcher ce passage de la vie. Toutefois, si vous ne souhaitez pas franchir cette étape trop rapidement, le tricot s’avère une excellente façon d’y parvenir, surtout si vous commencez très jeune.

Tel que mentionné précédemment, le tricot stimule le cerveau ainsi que les fonctions motrices et l’humeur. Alors plus votre cerveau sera stimulé, plus il restera jeune et en bonne santé.

6. L’arthrose :


Quand on souffre d’arthrose ou d’arthrite, l’exercice modéré est fortement recommandé. Le tricot permet justement de garder les articulations en mouvement et de renforcer le cartilage.

Malgré les douleurs que vous ressentez parfois en tricotant, n’abandonnez surtout pas. Faites plutôt tremper vos mains dans l’eau chaude juste avant de commencer un ouvrage au tricot.

source : comment economiser

7. Voici un patron (tuto) de tricot facile et rapide : le point ajouré du châle