Accueil Jardin Il utilise des rouleaux de papier dans son jardin… Très brillant comme...

Il utilise des rouleaux de papier dans son jardin… Très brillant comme idée !

2K Shares

Nous ne sommes pas tous des jardiniers experts, hélas, mais cela ne devrait toutefois pas nous empêcher de vouloir cultiver des fruits et des légumes chez soi. Cependant, nos connaissances parfois limitées en matière de jardinage peuvent avoir un impact néfaste sur notre récolte.

Et le manque d’expérience n’est pas le seul obstacle que nous rencontrons! En effet, nous renonçons parfois à notre projet de jardinage en raison de la place restreinte dont nous disposons dans la cour arrière.

Or, avec des trucs et des astuces, plus rien ne peut nous arrêter. Nous pouvons tous nous lancer dans les semis et la plantation qui nous mèneront finalement vers une récolte généreuse, peu importe qu’il s’agisse de fruits ou de légumes.

Justement, nous avons 12 astuces à vous proposer pour avoir un magnifique jardin. En outre, certains de ces trucs étant écolos, ils vous permettront d’utiliser divers objets et matériaux recyclés.

On vous dévoilera des solutions pour fabriquer des étiquettes, pour protéger vos plants des pucerons et du gel inattendu, pour réaliser des économies et bien plus encore! image: growveg

1. Distance entre les plants : quand vous vous apprêtez à planter vos pousses ou vos graines, vous ne pouvez évidemment les coller les unes contre les autres. En effet, il faut laisser un espace entre chacune, et avouons-le, mesurer sur le sol n’est pas du tout évident.


Par contre, si vous avez un vieux manche à balai, il vous sera très utile. Vous le placez sur le sol, puis avec un ruban à mesurer et un marqueur, vous faites une marque égale à tous les 2-3 centimètres ou plus, selon l’espace que vous souhaitez laisser entre les plants. image: growveg

Lire la suite (suivant)

2. Étiquettes en plastique : l’an dernier, avez-vous identifié vos plants avec des étiquettes en plastique ? Si vous ne plantez pas la même chose cette année, vous croyez sans doute qu’elles ne vous seront plus utiles… Or, sachez que ce n’est pas le cas: vos vieilles étiquettes peuvent encore vous servir!


Pour cela, vous n’avez simplement qu’à frotter les noms avec un papier abrasif ou un papier de verre. Ensuite, vous n’aurez qu’à y inscrire le nom de vos nouveaux plants avec un marqueur. image: growveg

Lire la suite (suivant)

3. Fabrication d’étiquettes : pour identifier vos plants, il vous faut obligatoirement des étiquettes. N’en achetez surtout pas, car il existe différents matériaux que vous pouvez utiliser. Par exemple, vous pouvez découper des lanières dans un grand verre de plastique.


Sinon, sachez que des vieux morceaux de tuiles cassées pourront aussi convenir, et en pareil cas, il vous faudra peindre les noms de vos plants.

Et finalement, vous pouvez aussi les identifier en écrivant leur nom avec un marqueur sur des roches plates. images: growveg
Lire la suite (suivant)

4. Gel inattendu : bien que l’on attende toujours au printemps pour procéder à la plantation, il arrive parfois qu’il y ait des périodes de gel. Quand cela se produit, il faut absolument protéger les plants.


La meilleure solution qui soit est simple: elle consiste à mettre des pots en terre cuite à l’envers sur les pousses. Il faut les placer le soir, et le lendemain matin, on les retire dès que le soleil se pointe. image: growveg

Lire la suite (suivant)

5. Infestation de pucerons : plusieurs insectes peuvent causer des ravages dans le jardin, et les pucerons en font partie. Si vous n’agissez pas et n’intervenez pas, ils infesteront rapidement vos plants.


Pour les enlever, ne perdez pas votre temps en les arrosant. Utilisez plutôt un morceau de ruban adhésif que vous enroulerez autour de vos mains, le côté collant vers l’extérieur. Passez ensuite vos mains sur les plants. image: growveg

Lire la suite (suivant)

6. Irrigation des plants au soleil : vous vivez dans un pays chaud et ensoleillé ? Votre jardin est exposé au soleil durant de longues périodes de la journée ? Dans ce cas, si vous cultivez des tomates et des concombres, ils risquent de manquer d’eau rapidement.


Pour irriguer vos plants, prenez une bouteille de plastique, percez des trous dans le bouchon, et coupez la partie inférieure.

Mettez vos plants dans de grands pots de terre cuite, et placez la bouteille à l’envers, en laissant au moins 2,54 cm à la surface du la terre. Irriguez vos plants en versant de l’eau dans la bouteille. images: growveg

Lire la suite (suivant)

7. Économies sur l’eau : pour réaliser des économies sur votre facture d’eau, et contribuer par le fait même à sauver la planète, n’arrosez pas vos plants directement avec l’eau du boyau relié à la maison. Faites plutôt usage de cette astuce.


Chaque fois que vous faites cuire des légumes, conservez l’eau. Par la suite, vous n’aurez qu’à la laisser refroidir complètement, avant d’arroser vos plantes avec l’eau récupérée. Vous pouvez aussi utiliser l’eau de vaisselle, à condition que votre savon soit à base de plantes. image: growveg

Lire la suite (suivant)

8. Petits pois et pois sucrés : les graines des petits pois et des pois sucrés sont plutôt dures, alors avant de les mettre en terre, vous aurez tout avantage à suivre ce précieux conseil: faites-les germer dans l’eau.


Pour ce faire, prenez un pot en verre, et mettez-y les graines de petits pois et de pois sucrés. Versez ensuite de l’eau tiède, et laissez reposer une nuit entière. Le lendemain, procédez à la plantation. image: growveg

Lire la suite (suivant)

9. Haricots et petits pois : vous ne le savez peut-être pas, mais les racines des haricots et des petits pois n’apprécient guère être perturbées. Pour profiter d’une bonne récolte, ne mettez pas les graines directement en terre.


Commencez plutôt par les faire germer dans des rouleaux de papier hygiénique ou d’essuie-tout, dans lesquels vous ferez des entailles dans le bas avant des les replier vers l’intérieur.

Remplissez de terre et mettez les graines. Une fois les premières pousses sorties, replantez directement dans la terre avec le carton. images: growveg

10. Jardin à la verticale : vous ne disposez pas de suffisamment de place dans votre cour arrière, mais souhaitez quand même faire un jardin ? Dans ce cas, la meilleure solution consiste à faire croître vos plants à la verticale.


Avec quatre bouts ou quatre baguettes de bois, formez une pyramide. Ensuite, utilisez de la corde pour relier les bouts de bois. Il est à noter que cette astuce ne peut fonctionner que pour les légumes qui croissent en hauteur. image: growveg

11. Jardin mural : si vous manquez de place pour cultiver des fraises ou autres fruits et légumes, sachez qu’il existe également une solution à ce problème. Prenez des tuyaux de PVC, et coupez-les en deux selon la longueur désirée. Afin de permettre à l’eau de s’égoutter, percez des trous.


Ensuite, vous pourrez fixer ces bouts de tuyaux coupés sur un mur avec des supports, ou si vous avez une clôture, pensez également à l’utiliser. images: growveg

12. Planification du jardin : pour vous assurer de semer vos graines à la bonne période, utilisez un logiciel de planification de jardin. Vous en trouverez quelques-uns sur le Web, et certains sont entièrement gratuits.


Sinon, vous pouvez aussi télécharger des applications gratuites. De cette façon, vous n’oublierez aucun semis, et vous serez assuré de procéder à la plantation à la bonne période de l’année. source : growvegbuzzultra

13. Voyez toutes les astuces dans cette vidéo: