Accueil Santé Une nouvelle étude prouve que les parents continuent à s’inquiéter pour leurs...

Une nouvelle étude prouve que les parents continuent à s’inquiéter pour leurs enfants même quand ils sont rendus adultes!

7K Shares

Quand on est parents, on l’est pour la vie, dit-on, et l’étude dont nous vous révélons les résultats dans cet article le prouve très bien d’ailleurs. Lorsque les enfants sont jeunes, il est normal de s’en préoccuper constamment, mais quand ils ont atteint l’âge adulte, est-ce que cette inquiétude disparaît ?

Eh bien, selon une étude qui a été menée récemment par Amber J. Seidel de la Pennsylvania State Université, semblerait-il que les parents ne cessent jamais de se préoccuper de leurs enfants, peu importe l’âge qu’ils ont, et que leur sommeil en est même perturbé.

Plus étonnant encore, les parents savaient depuis fort longtemps qu’ils seraient toujours inquiets de leurs enfants, même quand ils ont l’âge de voler de leurs propres ailes. Quand on parle de parents, on fait évidemment référence aux mamans ainsi qu’aux papas, même s’il y a une légère nuance.

Pour en savoir plus sur cette étude, et en connaître les résultats, poursuivez votre lecture.

1. Cette étude a été menée auprès de 186 couples qui avaient des enfants à l’âge adulte. Ils ont évalué sur une échelle de 1 à 8 à quel point ils aidaient encore leurs enfants.

Lire la suite (suivant)

2. L’aide dont on fait ici référence se rapporte entre autres aux dons en argent, au support émotionnel et aux discussions téléphoniques.

Lire la suite (suivant)

3. Certains parents ont reconnu qu’ils s’impliquaient tous les jours auprès de leurs enfants. Pour d’autres, l’aide était plutôt occasionnelle.

Lire la suite (suivant)

4. Sur une échelle de 1 à 5, les parents ont également dû estimer le stress qu’ils vivaient par rapport à leurs enfants. Certains n’en ressentaient pas du tout et d’autres, énormément.

Lire la suite (suivant)

5. Et finalement, ceux qui ont participé à cette étude devaient inscrire le nombre d’heures de sommeil qu’ils dormaient chaque nuit.

Lire la suite (suivant)

6. Ce sondage a révélé que les mamans dormaient en moyenne 6,66 heures. Pour les papas, la moyenne était un peu plus élevée, soit 6,69 heures.

Lire la suite (suivant)

7. Selon les résultats obtenus, il est clair que les parents continuent de se préoccuper de leurs enfants même s’ils sont adultes, et en raison de cette inquiétude, ils dorment moins.

Lire la suite (suivant)

8. Toutefois, entre les mères et les pères, il y a une petite nuance. Les mamans s’inquiètent, peu importe que ce soient elles ou les papas qui aient été désignés pour s’occuper des enfants.

Lire la suite (suivant)

9. Du côté des pères, c’est plutôt le contraire. Ils se priveront de sommeil seulement s’ils sont désignés pour s’occuper des enfants.

source : tiphero.com – academic.oup.com