Accueil Santé Un bandage de chou qui fera soulager vos douleurs articulaires rapidement

Un bandage de chou qui fera soulager vos douleurs articulaires rapidement

305 Shares

Être aux prises avec des douleurs articulaires n’est guère agréable, et quand la souffrance devient trop pénible, cela implique parfois quelques jours de repos et de congé forcé. Pour se soulager, on peut certes se tourner vers des médicaments prescrits ou disponibles en vente libre.

Or, il existe une autre alternative que vous apprécierez sûrement, puisqu’il s’agit d’un traitement entièrement naturel. Celui-ci consiste plus précisément en un légume que vous connaissez bien, le chou. Ce dernier est d’ailleurs riche en antioxydants, en fer, en potassium et en de nombreuses vitamines.

Eh oui, pour vous soulager des douleurs articulaires, le chou est très efficace. Ce traitement n’exige pas que vous le consommiez, mais plutôt que vous l’appliquiez sur la région douloureuse. En poursuivant votre lecture, vous découvrirez comment l’utiliser.

Nous tenons cependant à vous préciser qu’il est préférable d’acheter du chou de Savoie. En effet, comme le traitement se fait à partir des feuilles, et que celles du chou de Savoie sont plus grandes que celles du chou vert, vous obtiendrez de meilleurs résultats. image : naturalhealthcure

1. Pour préparer ce traitement, il vous faudra 1 chou de Savoie bio, 1 feuille de papier d’aluminium, ainsi qu’un bandage ou une gaze.

Lire la suite (suivant)

2. Voici maintenant comment procéder: lavez 1 feuille de chou, enlevez la tige dure et laissez sécher. Extrayez le jus en pressant la feuille avec un rouleau à pâtisserie.

Lire la suite (suivant)

3. Enroulez la feuille de chou dans du papier d’aluminium, et placez immédiatement au réfrigérateur. Appliquez sur la région douloureuse lorsque nécessaire.

Lire la suite (suivant)

4. Si vous préférez, vous pouvez également maintenir la compresse de chou avec un bandage ou une gaze. Laissez agir pendant 1 heure, et répétez 2-3 fois par jour.

Lire la suite (suivant)

5. Voici d’autres informations en vidéo (disponible en anglais seulement) :