Accueil Santé Selon une étude, le fait d’avoir un enfant perturberait le sommeil pendant...

Selon une étude, le fait d’avoir un enfant perturberait le sommeil pendant au moins 6 ans!

0 Shares

En tant que parent d’un enfant, vous avez sûrement constaté que durant les premiers mois, vous dormiez moins. Cela est tout à fait normal, car il faut se lever pour donner le biberon, changer la couche, et consoler bébé lorsqu’il pleure pour une raison ou une autre.

Vous avez peut-être remarqué aussi, que même après que l’enfant ait commencé à faire ses nuits, vous ne dormiez plus comme avant. Eh bien sachez que vous êtes comme tous les autres parents qui ont eu des enfants. Ce que vous ignorez toutefois, c’est que votre sommeil risque d’être perturbé pendant une très longue période.

En effet, selon une étude menée entre 2008 et 2015 et publiée dans le journal Sleep, à laquelle 5 000 familles ont participé, la qualité du sommeil se détériore après la naissance du premier enfant, et cela peut durer jusqu’à 6 longues années. Et même après ce long délai, les femmes ne dorment pas forcément comme c’était le cas avant la venue d’un bébé.

Pour en savoir plus à ce sujet, poursuivez votre lecture. Cet article vous révélera quelques faits intéressants.

1. De façon générale, les gens dorment en moyenne sept heures. Toutefois, avec l’arrivée d’un bébé, les nuits de sommeil sont écourtées.

Lire la suite (suivant)

2. Selon des chercheurs, les nouvelles mamans voient leur nuit de sommeil diminuer d’une heure durant les 3 premiers mois suivant la naissance de leur bébé.

Lire la suite (suivant)

3. Cette même étude révèle que les pères ont un sommeil moins perturbé, et ce, durant la même période. Ils ne perdraient que 15 minutes seulement.

Lire la suite (suivant)

4. Certains diront que c’est temporaire, mais ce n’est pas du tout le cas. Le manque de sommeil ne se rétablit pas avant 6 ans.

Lire la suite (suivant)

5. Ainsi, la mère dormirait mieux seulement 6 ans après avoir donné naissance à un enfant, sans toutefois retrouver une certaine qualité de sommeil.

6. En comparant l’époque où elles n’avaient pas encore d’enfant et celles où elles sont devenues mères, les femmes accusent un déficit de sommeil de 20 minutes.

7. Du côté des pères, le manque de sommeil resterait le même, et ne dépasserait guère une quinzaine de minutes. Ils seraient donc plus avantagés.

8. Quant aux raisons qui font les parents dorment moins après la venue d’un enfant, elles sont nombreuses. Les responsabilités et l’inquiétude n’en sont que quelques-unes.

9. À cela, s’y ajoutent évidemment le réveil des enfants, le changement de couche, les biberons, les petits bobos, les cauchemars, etc.

source : paroledemamans