Accueil Santé L’AVC est la première cause de mortalité chez les femmes, voici les...

L’AVC est la première cause de mortalité chez les femmes, voici les symptômes

1 Shares

Chez les femmes, notamment en France, l’accident cardiovasculaire cérébral figure en tête de liste parmi les causes de mortalité. Néanmoins, les hommes peuvent aussi en être victimes, mais les risques sont moindres. Cette différence réside dans le fait que les femmes ont une espérance de vie plus longue.

Peu importe qu’un homme ou une femme subisse un AVC, il est capital d’agir dans les plus brefs délais. Ne pas appeler les secours pourrait se traduire par d’importantes séquelles, et dans les pires cas, entraîner le décès de la personne. De là l’importance de savoir reconnaître les symptômes.

Nous en avons d’ailleurs énuméré une liste, et vous devriez en prendre connaissance et mémoriser tous ces symptômes, ou les noter sur un bout de papier que vous placerez bien en vue. Si jamais vous constatiez la présence de l’un d’entre eux chez une personne, vous pourriez lui sauver la vie en réagissant très rapidement.

Voici donc les principaux symptômes d’un AVC, et ce qu’il faut faire en attendant l’arrivée des secours :

1. Un mal de tête soudain et intense peut être un signe alarmant d’un accident vasculaire cérébral. Suivi de nausées et vomissements, il y a lieu de consulter immédiatement.

Lire la suite (suivant)

2. Chez les personnes victime d’un AVC, on constate une certaine somnolence, des changements subits d’humeur, de l’irritabilité ou de la confusion.

Lire la suite (suivant)

3. Comme les deux autres symptômes précédents, la déficience visuelle apparaît soudainement. Le trouble de la vision se veut d’ailleurs l’un des premiers signes d’un AVC.

Lire la suite (suivant)

4. Bien que ce symptôme puisse aussi être associé à un infarctus, l’accident vasculaire cérébral peut aussi occasionner une douleur qui survient brutalement dans la poitrine.

5. Lors d’un AVC, une certaine désorientation peut être ressentie. La perte de contrôle du langage, du comportement et des gestes se veut un signe imminent d’un AVC.

6. Lorsqu’un vaisseau lié au tronc cérébral se bouche ou se rompt, il s’ensuit une perte de conscience et une hémorragie. Ces symptômes sont directement associés à un AVC.

7. En présence de l’un ou l’autre des symptômes décrits précédemment chez une personne, appelez immédiatement les secours.

8. En attendant l’arrivée des secours, vous devez absolument tenter de faire réagir la personne en la stimulant. Procédez également à quelques vérifications (vérifiez si la personne a un problème de langage, de confusion dans ses gestes, etc.).

Essayez de faire parler la personne victime d’un AVC, posez-lui des questions, et faites-lui répéter des mots ou des phrases courtes et simples.

Demandez-lui de lever les deux mains ou les deux bras. Demandez lui de vous sourire, de serrer les dents ou même de tirer la langue. Autre test qu’on peut effectuer, demandez lui de serrer vos mains, et vérifiez si un côté est moins fort que l’autre. Ces tests simples, non réussis, peuvent vous indiquer un AVC.

9. Il est possible jusqu’à un certain point de prévenir un AVC en adoptant un régime de vie équilibré. Mangez sainement, faites de l’exercice, et évitez l’alcool et le tabac.

10. Voici d’autres informations en vidéo : L’AVC est la première cause de mortalité chez les femmes, voici ces symptômes