Accueil Jardin Comment reconnaître les symptômes d’une plante malade en examinant ses feuilles ?

Comment reconnaître les symptômes d’une plante malade en examinant ses feuilles ?

0 Shares

Même si nous avons des plantes d’intérieur ou en cultivons dans notre jardin ou potager, nous n’avons pas tous forcément le pouce vert. Nous avons beau prodiguer tous les soins nécessaires à nos plantes, et les suivre les recommandations qui figurent sur l’étiquette, mais malgré tout, elles ont mauvaises mines.

Les feuilles jaunissent, se flétrissent, ou présentent des trous. Nous cherchons alors des solutions pour leur redonner de la vigueur, mais faute de connaissances, nous empirons leur état, et dans certains cas, les plantes finissent même par mourir. Si vous rencontrez ce genre de problème, ne vous découragez surtout pas.

En effet, avoir de belles plantes ne signifie pas forcément qu’il faille devenir un jardinier expert, loin de là. Avec les judicieux conseils que nous vous prodiguerons au cours de cet article, vous pourrez vous aussi avoir des plantes en bonne santé. Vous apprendrez à reconnaître les symptômes d’une plante malade en examinant de plus près ses feuilles,

Pour vous aider, voici quelques conseils et recommandations. image : kmarie

1. Si vous constatez la présence de trous sur les feuilles, ce sont les insectes nuisibles qui sont en cause. Remédiez à ce problème en pulvérisant un insecticide bio.

Lire la suite (suivant)

2. Des feuilles jaunes et flétries sont synonymes d’un excès d’arrosage. En pareil cas, il faut rempoter la plante avec un terreau qui offre une meilleure évacuation de l’eau.

image : mnn

Lire la suite (suivant)

3. Votre plante semble mal en point et fatigué ? Elle manque de lumière, et le simple fait de la mettre dans un endroit ensoleillé devrait suffire à lui redonner de la vigueur.

Lire la suite (suivant)

4. Quand le contour des feuilles est jaune ou que la surface est entièrement décolorée, cela s’explique par le fait que votre plante manque de minéraux.

5. Il peut s’agir d’une carence en potassium, en zinc, en nitrogène ou en fer. Selon les symptômes, l’ajout d’un compost organique, tel du marc de café peut régler le problème.

image : mnn

6. En cas de carence ou d’anomalie, pensez également à tester le sol. Si le pH est inférieur à 7, c’est qu’il est trop acide. Réduisez alors le phosphore.

Pour tester le PH du sol : astuce vinaigre PH