Accueil Trucs et Astuces Selon une étude, les femmes qui se permettent un verre de vin...

Selon une étude, les femmes qui se permettent un verre de vin sont plus intelligentes

0 Shares

Quand nous voyons une personne avec un verre de vin à la main, nous avons souvent tendance à penser qu’elle le fait par goût, ou parce qu’elle souhaite tout simplement se détendre. Or, selon certaines études,  et elles sont nombreuses à le confirmer, ni l’une ni l’autre de ces suppositions ne sont totalement véridiques.

Certes, on peut s’offrir de temps en temps un verre de vin pour différents motifs, mais quand les doses sont modérées, les chercheurs ont constaté qu’il y avait une autre raison pour apprécier la boisson. Selon des études qui ont été menées, il y aurait un lien entre la consommation de vin et l’intelligence.

Cela peut vous paraître très surprenant, mais ce lien, mesuré avec le QI et la consommation de vin, n’est pas sans fondement, loin de là. Alors si vous croyez que ceux qui boivent du vin appartiennent à une certaine catégorie de personnes, vous êtes dans l’erreur.

D’ailleurs, en poursuivant votre lecture, vous découvrirez tous les détails de cette découverte faite des par des chercheurs.

1. En premier lieu, regardons les résultats obtenus lors d’une étude menée par la London School of Economics and Political Science, et dirigée par le Dr Satoshi Kanazawa.

Lire la suite (suivant)

2. Celle-ci a dévoilé que les femmes avec un niveau de scolarisation plus élevé avaient tendance à consommer deux plus fois que celles qui avaient un niveau d’instruction plus faible. 

Lire la suite (suivant)

3. Grâce à cette étude, nous arrivons donc à la conclusion que les femmes plus cultivées ont tendance à consommer plus de vin que celles moins instruites.

Lire la suite (suivant)

4. Du côté des chercheurs britanniques, la consommation raisonnable d’alcool ne peut d’aucune façon être associée à d’autres facteurs que l’intelligence.

5. Le statut social ou le type d’emploi qu’exerce une personne n’influence aucunement sa tendance à boire un verre de vin de façon modérée, et seul le QI est relié.

6. Cette tendance a également été observée chez les hommes, mais de façon beaucoup plus prononcée chez les femmes.

7. Une autre étude finlandaise, à laquelle 3 000 jumeaux identiques ont participé, a révélé que celui qui avait commencé à utiliser le langage (parler) en premier consommait plus d’alcool que l’autre.

8. En partant du principe que la capacité linguistique est directement reliée au QI, force est de constater que la consommation modérée d’alcool est liée à l’intelligence.

9. De toutes ces études, il en découle également que les personnes intelligentes auraient une préférence pour le vin, comparativement aux autres boissons alcoolisées.