Accueil Santé Selon la science, la danse pourrait inverser le processus de vieillissement du...

Selon la science, la danse pourrait inverser le processus de vieillissement du cerveau

0 Shares

Le processus de vieillissement est tout à fait normal et nul ne peut y échapper, même si certains tentent de le faire en ayant recours à des chirurgies esthétiques et plastiques. Le corps en est certes affecté, mais les cellules du cerveau le sont aussi. Avec l’âge, nous perdons nos facultés mentales.

Or, semblerait-il qu’en pratiquant certaines activités, comme la danse par exemple, le processus de vieillissement des cellules du cerveau pourrait être inversé. C’est du moins ce qu’a révélé une recherche scientifique, dont les résultats ont été publiés dans la revue “Frontiers in Human Neuroscience”.

Cette recherche s’est étalée sur une période de 18 mois, et a porté sur la comparaison de scans cérébraux des résonances magnétiques des participants, alors qu’ils dansaient sur différents genres musicaux. Étonnamment, les résultats se sont avérés concluants et fort impressionnants.

Pour en savoir plus à ce sujet, lisez la suite de cet article.

1. L’étude a démontré que la structure cérébrale des participants, dont la moyenne d’âge était de 68 ans, s’était améliorée lors de danses collectives ou individuelles.

Lire la suite (suivant)

2. Chez ces personnes, la zone de l’hippocampe s’est largement étendue. Précisons que cette zone est la plus propice à la détérioration dans les cas de la maladie d’Alzheimer.

Lire la suite (suivant)

3. Toujours selon cette même étude, on a pu constater que la danse améliore les capacités sensorimotrices et cognitives, dont l’équilibre, l’endurance et la souplesse de notre corps.

Lire la suite (suivant)

4. Ce n’est toutefois pas la seule étude sur laquelle se base le fait que l’activité physique se veut bénéfique pour l’esprit, et peut inverser le processus de vieillissement.

5. En effet, une autre étude a été publiée par le Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports, à laquelle un millier de femmes japonaises ont participé.

6. Ces femmes faisaient du yoga, de la danse, de la marche, etc. Ces activités physiques ont préservé 73 % d’entre elles d’un handicap, tant mental que physique.

7. Ces études prouvent donc que la danse peut retarder le processus de vieillissement, et prémunir ceux qui la pratiquent de maladies telles que l’Alzheimer.

source : wileywileytime