Accueil Trucs et Astuces Animaux Un hôpital au Canada autorise les animaux, pour le bien-être de leurs...

Un hôpital au Canada autorise les animaux, pour le bien-être de leurs patients

137K Shares

La zoothérapie a fait ses preuves depuis longtemps, et bien qu’elle ne permette pas forcément la guérison des patients, elle améliore leur bien-être et leur qualité de vie. Elle les aide aussi à réduire le stress et l’anxiété qu’ils subissent lorsqu’ils sont malades, et elle leur remonte leur moral.

Ceux qui possèdent un animal de compagnie développent des liens très forts envers leurs petites bêtes, et quand ils doivent être hospitalisés, ils s’ennuient énormément de leur chat, de leur chien, de leur furet, etc. Avec l’épreuve qu’ils traversent, ils ont besoin plus que jamais d’avoir leur animal près d’eux.

L’hôpital Juravinski, situé dans la ville de Hamilton en Ontario (Canada), a compris à quel point il était important pour les patients de voir leurs animaux. Il a donc ouvert un nouveau programme appelé “Zachary’s Paws for Healing”, grâce auquel les patients peuvent recevoir la visite de leur animal de compagnie. images : zacharyspawsforhealing

1. Zachary Noble est à l’origine de ce projet. Alors qu’il se battait contre un cancer, sa tante Donna s’est occupée d’amener ses animaux à l’hôpital.

Lire la suite (suivant)

2. Malheureusement, Zachary est décédé depuis. Sa tante Donna, voyant à quel point la visite de ses animaux lui était bénéfique, a perpétué sa mémoire avec ce projet.

Lire la suite (suivant)

3. Donna est allée de l’avant, et “Zachary’s Paws for Healin” est  devenue la première association à autoriser les patients à recevoir leurs animaux dans un hôpital.

Lire la suite (suivant)

4. Toutefois, afin d’éviter que les animaux introduisent des bactéries et parasites, chacun doit être nettoyé. Ensuite, ils sont transportés dans des bacs roulants et couverts d’un drap.

5. Grâce à Zachary et à sa tante Donna, tous les animaux des patients hospitalisés peuvent désormais voir leurs maîtres, le temps d’une visite d’une heure, une fois par semaine.

6. En plus des visites, le programme  prévoit également tenter de trouver des familles d’accueil pour les animaux des patients décédés, qui n’ont personne pour s’occuper d’eux.

7. Donna Jenkins se dit  très heureuse de la réussite de ce programme. Elle espère que d’autres hôpitaux emboîteront le pas dans ce projet, lequel est entièrement bénévole.

source & images : zacharyspawsforhealing

8. Voici une vidéo :