Accueil Jardin Comment cultiver de l’ail chez vous… et pour en consommer le plus...

Comment cultiver de l’ail chez vous… et pour en consommer le plus possible ?

3 Shares

Riche en en vitamines A, B, C et, E, en antioxydants, en calcium, en potassium et en zinc, l’ail comporte de nombreux bienfaits pour la santé. De plus, il se veut un antibiotique naturel très puissant, et un allié pour la santé cardiovasculaire. Il possède aussi des propriétés anti-cancer.

Ne serait-ce que pour toutes les raisons énumérées précédemment, vous auriez tout avantage à en consommer régulièrement. En effet, l’ail peut empêcher la multiplication des cellules cancéreuses dans l’organisme, et prévenir l’apparition de certains cancers, dont celui du côlon, du sein et de la prostate.

Si l’ail ne se vend pas une fortune,  il serait très avantageux de cultiver à la maison, et ce, pour plus d’une raison. En premier lieu, vous pourriez réaliser des économies, aussi minimes soient-elles, en plus d’en avoir toujours à portée de main, et l’ail que vous récolteriez ne contiendrait ni produits, ni insecticides.

Voici donc comment cultiver de l’ail à la maison dans un pot ou en terre:

1. Commencez par vous procurer quelques gousses d’ail biologique avec une tête germée. Pour planter l’ail, la période idéale est à la fin de l’automne ou avant les premiers gels.

Lire la suite (suivant)

2. Enterrez les gousses l’extrémité pointue vers le haut, et à 5cm de profondeur.

Entre chacune, laissez un espace de 10 à 15cm.

3. Dans les trous que vous avez creusés pour planter les gousses, ajoutez du terreau jusqu’à ras bord, et arrosez jusqu’à remplir les trous.

4. Si vous habitez dans une région plus froide, couvrez vos plants avec la paille. De cette façon, vos plants seront protégés du froid pendant l’hiver.

5. Selon les variétés d’ail, certaines produiront des fleurs au printemps. Coupez-les, et à toutes les quatre semaines, ajoutez un engrais naturel avec des niveaux élevés d’azote.

6. Quand les tiges commencent à tourner au brun, le moment de la récolte est arrivé. N’arrachez pas les tiges, et creusez la terre avec une fourchette ou d’une bêche jardin.

7. Gardez l’ail récolté dans un endroit aéré pendant 2 semaines. Pendant ce laps de temps, veillez à ce que les bulbes d’ail ne soient jamais humides.

8. Voici comment faire en vidéo :