Accueil Santé Le thym détruit les infections de la gorge, la grippe, combat les...

Le thym détruit les infections de la gorge, la grippe, combat les infections respiratoires et bien plus encore

3 Shares

Quand vous entendez parler du thym, vous faites immédiatement référence à cette plante aromatique dont vous vous servez fréquemment pour rehausser la saveur de vos plats. Cette épice est tellement populaire et prisée dans la cuisine que plusieurs la cultivent à la maison.

Jusqu’à ce jour, vous ignoriez peut-être que le thym était aussi réputé pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. En effet, il peut être utilisé pour soigner les maux de gorge, la toux, les symptômes de la grippe et du rhume, et les affections respiratoire. Il se veut donc un précieux allié pour traiter ces problèmes de santé.

Grâce à ses propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, antivirales et décongestionnantes, le thym, sous forme d’huile essentielle, d’infusion ou d’application externe, devient un remède naturel et efficace que vous devriez tous avoir dans votre pharmacie.

Notez que l’usage ancestrale du thym est reconnu par l’OMS ainsi que par la Coopérative scientifique européenne de phytothérapie (ESCOP).

En détails, voici les bienfaits du thym :

1. Les vertus anti-infectieuses du thym se sont avérées efficaces contre 120 souches de bactéries d’infections respiratoires. Consommez-le en tisane ou ajoutez-le à vos plats.

Lire la suite (suivant)

2. Anti-inflammatoire, le thym peut dégager les voies respiratoires. Faites bouillir de l’eau et ajoutez 2 c. à soupe de thym. Couvrez la tête d’une serviette, et inhalez la vapeur.

Lire la suite (suivant)

3. Sous forme de tisane, le thym agit en tant qu’antimicrobien pour combattre certaines pathologies. Consommez 3 fois par jour, avec du miel d’eucalyptus ou du jus de citron.

Lire la suite (suivant)

4. Les propriétés antivirales du thym peuvent soulager les symptômes de la grippe. À cet effet, il doit être utilisé en inhalation et sous forme d’huile essentielle.

5. Le thym se veut un décongestionnant performant pour les affections telles que la grippe, la toux et l’asthme. Sous forme de tisane, il est efficace pour dégager les voies respiratoires.

6. Le thym est toutefois déconseillé pour les personnes suivant un traitement anticoagulant et les femmes enceintes. De plus, sa consommation ne doit pas excéder 3 semaines.

source : santeplusmagjournaldesfemmes