Accueil Jardin Mars au jardin : ce qu’il faut faire, planter et récolter à...

Mars au jardin : ce qu’il faut faire, planter et récolter à cette période

3 Shares

Bien qu’il soit parfois marqué par le froid et quelques chutes de neige, le mois de mars est annonciateur du printemps. Les journées rallongent, le soleil est de plus en plus chaud, et tous autant que nous sommes, nous nous réjouissons en pensant que le pire est derrière nous, et que la belle saison approche à grands pas.

Pour les jardiniers, le mois de mars marque un moment important et se veut très chargé. C’est en effet la période où il faut commencer les semis de légumes et de plantes aromatiques, le taillage des arbres fruitiers, des arbustes à floraison et à feuillage, la récolte de certains légumes d’hiver, etc.

Si le froid persiste encore, il faut alors retarder certaines tâches à avril, tout en continuant de protéger tous les plants. Bref, c’est un mois fort occupé pour tous ceux et celles qui jardinent, et pour ne rien oublier, nous avons dressé une liste de choses à faire au cours de ce mois :

1. Partez les semis à l’intérieur pour ces légumes : aubergine, carotte, radis, tomate, oseille, choux, laitue pommée, laitue romaine, cerfeuil, cresson.

Mars est aussi le moment pour semer à l’intérieur la betterave rouge, l’oignon vert, le panais, le céleri, le poireau, l’asperge, le navet, les petits pois, la roquette, la raiponce et les fèves.

Lire la suite (suivant)

2. Plantaison en mars (seulement ceux qui ne craignent pas le froid) : ail, échalote, pomme de terre, ciboulette, poivron, aubergine, tomate, artichaut, laitue, oignon, asperge, rhubarbe, ciboulette, estragon, menthe et sarriette.

En mars, on récolte le brocoli, le chou de Bruxelles, l’endive, les épinards, la laitue d’hiver, l’oseille, la roquette, le poireau d’hiver et les radis.

Lire la suite (suivant)

3. Si le temps est clément, pensez à aérer les tunnels et châssis, à broyer et à enfouir les engrais verts, à ajouter du compost et du fumier, à diviser les pieds de rhubarbe, la ciboulette, l’estragon et les artichauts.

En cas de gelées tardives, n’enlevez  aucune protection hivernale. Attendez plutôt que le temps soit plus clément et se réchauffe.

Lire la suite (suivant)

4. Le moment est venu de planter les arbres fruitiers vendus en conteneur : figuier, olivier et fraisier. Taillez les pommiers, et autres fruitiers, ainsi que les vignes et les agrumes.

5. Ajoutez du compost à tous les arbres fruitiers à feuillage caduc : pommier, poirier, pêcher. Désherbez les pieds des arbres fruitiers et blanchissez les troncs.

6. Il faut aussi tailler les arbustes à floraison estivale, les arbustes à feuillage décoratif, les arbustes à bois décoratifs, les conifères, le buis et autres arbustes à feuillage persistant.

7. Taillez aussi les rosiers remontants, les plantes vivaces et les graminées, le lierre, le chèvrefeuille et les vignes vierges. Plantez tous les conifères et les vivaces à floraison. Griffez la terre au pied des fleurs annuelles qui ont été plantées à l’automne.

8. Quant aux plantes d’intérieur vertes (yucca, dracaena, ficus…), les orchidées, les cymbidiums et les cactées, c’est en mars qu’il faut les remporter. Si le temps le permet, sortez vos plantes en pot à l’extérieur sur le balcon.

9. Finalement, et toujours au cours du mois de mars :

  • Vous devez tailler toutes les plantes fleuries
  • Fertiliser les plantes carnivores
  • Et bouturer le dracaena.

Voici d’ailleurs comment entretenir un dracaena :

10. Quand la température dépasse les 5 degrés, les limaces et les escargots peuvent ressortir au potager. Pour les prévenir, ajoutez des coquilles d’oeufs broyées (refaire en cas de pluie) ou mettez des feutres anti-limaces autour des jeunes plants.

source : gammvertaujardinrustica