Accueil Santé Pissenlit : un excellent diurétique pour nettoyer le foie et le purifier…...

Pissenlit : un excellent diurétique pour nettoyer le foie et le purifier… antioxydant et anti-inflammatoire naturel

3 Shares

Dès que nous apercevons les premiers pissenlits pousser dans notre parterre, nous pestons contre ces fleurs jaunes, que nous considérons d’ailleurs comme de mauvaises herbes. Nous nous empressons alors de les arracher jusqu’à la racine, en espérant qu’ils ne reviendront jamais.

Pourtant, le pissenlit ne comporte pas que des désavantages, loin de là. En effet, on l’utilise entre autres pour concocter de délicieuses salades, et les plus expérimentés en cuisine peuvent même en faire du vin que l’on dit excellent. Mais là ne s’arrêtent pas les vertus de cette plante.

Peu de gens le savent, mais le pissenlit possède aussi des propriétés médicinales, dont notamment dépuratives et diurétiques, et dont la liste vous sera dévoilée au cours de cet article. Néanmoins, si vous êtes actuellement traité pour le foie, consultez votre médecin au préalable.

Voici donc les propriétés médicinales du pissenlit :

1. Les composants du pissenlit fournissent de bons nutriments à l’organisme. De plus, ses propriétés nettoyantes facilitent l’élimination des liquides excessifs.

Lire la suite (suivant)

2. Cette plante à fleurs jaunes stimule la sécrétion de bile, et peut aider à traiter les problèmes digestifs. En cas de constipation, elle se veut très efficace.

Lire la suite (suivant)

3. Stimulant, le pissenlit agit favorablement sur l’activité du système rénal. Il peut donc aider à traiter des problèmes causés par l’excès d’acide urique et la goutte.

image : acide urique

Lire la suite (suivant)

4. Il favorise aussi l’élimination des calculs rénaux. De plus, sa richesse en fer en fait un très bon aliment, et il aide à purifier le sang en éliminant les toxines.

5. En ce qui concerne le foie, le pissenlit le stimule tout en l’aidant à se nettoyer. Il le protège également d’éventuels problèmes dus à une intoxication alimentaire.

6. Chez les gens atteints de cirrhose du foie, des études ont prouvé que le pissenlit peut aider à améliorer leur état (car la plupart du temps, c’est causé par un excès continu d’alcool). À cet effet, il faut le boire sous forme de thé à raison de 2 ou 3 fois par jour.

Habituellement, le pissenlit est utilisé comme moyen complémentaire.

7. Le pissenlit se consomme notamment en salade. Il est aussi possible de le prendre sous forme d’infusion avec des tiges, auxquelles vous ajouterez de l’eau chaude.

L’eau bouillante stimule les propriétés du pissenlit, tout en aidant à les extraire.

8. Ne prenez pas de pissenlit au-delà d’une période de 4 mois (en cas de consommation excessive, il possible de développer des problèmes de peau, exemple : allergie, sensibilité au soleil). En présence de diarrhée ou de maux d’estomac, cessez la consommation.

Rappelez-vous qu’il est important de ne consommez que de façon responsable, et de ne jamais exagérer la consommation. De plus, adoptez un mode de vie sain et de bonnes habitudes alimentaires. Faites du sport (marche, natation, etc.) et brûlez des graisses, car en transpirant, on éliminent beaucoup de toxines. Profitez de votre marche en plein air pour ramasser des pissenlits, cette plante aux pouvoirs antioxydants, anti-inflammatoires et diurétiques. source : amelioretasante