Accueil Jardin 8 règles à respecter pour faire pousser des tomates en pot

8 règles à respecter pour faire pousser des tomates en pot

7 Shares

Nous n’avons pas tous la chance d’avoir une grande cour arrière, laquelle nous permettrait de faire un potager. Déplorable certes, mais il est toujours possible de faire pousser certains fruits et légumes sur son balcon dans des pots, et pouvoir malgré tout obtenir une bonne récolte.

Aujourd’hui, nous nous attarderons strictement sur la culture des tomates en pot. Pour cela, nul besoin d’être un jardinier expert, mais il faut néanmoins respecter certaines règles de base. Pour connaître du succès et espérer une bonne récolte, il est important de les suivre à la lettre.

Parmi ces règles, huit sont essentielles, et nous vous les transmettrons au cours de cet article. En poursuivant votre lecture, vous apprendrez comment cultiver des tomates en pot, à commencer par le choix des pots et du terreau. Ensuite, vous découvrirez la procédure et saurez comment les arroser.

Voici donc les 8 règles de base pour cultiver des tomates en pot :

1. Si vous n’avez qu’un seul pied de tomates, il vous faudra un pot d’un diamètre de 30cm. Par contre, un pot rectangulaire sera plus approprié pour plusieurs plants.

Lire la suite (suivant)

2. Comme le choix du terreau se veut très important, vous devez privilégier un sol avec un pH de 5,5 à 6,8, riche en engrais organique ou en compost.

Lire la suite (suivant)

3. Quant à la meilleure période pour planter des tomates en terre dans des pots, elle se situe en mai, et ce, peu importe la variété.

Lire la suite (suivant)

4. Passons maintenant à la procédure. Prenez un pot, et ajoutez du terreau jusqu’aux 2/3. Plantez le ou les plants, en inclinant la tige de 45 degrés, et en espaçant de 12 cm.

5. Ajoutez du terreau jusqu’à remplir les pots, et arrosez. Après quelques jours, vos plants de tomates se redresseront et pousseront droit en se fixant à la terre.

6. Placez les plants dans un endroit ensoleillé. Dès que vous constatez qu’ils s’alourdissent, utilisez un support ou un tuteur pour les redresser.

Les tuteurs en bambou sont de bons choix, ils sont légers, bien droits et se conservent longtemps.

7. En période de croissante (jusqu’à l’apparition des fruits), arrosez 1 à 2 fois par semaine, après le coucher du soleil (par temps chaud) ou tous les 2 semaines (par temps doux). Si les feuilles se dessèchent, arrosez plus fréquemment. Mais jamais directement sur les feuilles (il faut éviter de mouiller les feuilles, c’est la source des maladies). 

Notez qu’un manque d’eau, entraînera un stress aux plants de tomate, et fera baisser la récolte. Tandis que trop d’eau, fera fendre les tomates et le goût sera plus fade. Lorsque les racines sont bien développées, il faut réduire les arrosages (moins requis).

8. Veillez à ce que la terre ne soit jamais trop sèche. Elle ne doit pas non plus être trop détrempée, sans quoi certaines maladies ou les pucerons pourraient attaquer vos plants.

Pensez à ajouter du paillis sous vos plants de tomates. Tout en diminuant la demande d’arrosage, le paillis maintiendra le sol humide.

Pour ceux qui arrosent avec du purin d’orties, pensez à mettre du paillis d’orties.

source : amizone – lepotiblog