Accueil Jardin Tout sur les tuteurs à tomates… et comment en fabriquer un rapidement...

Tout sur les tuteurs à tomates… et comment en fabriquer un rapidement !

0 Shares

ASTUCE JARDIN | Si vous cultivez des tomates, vous n’êtes pas sans savoir qu’un tuteur se veut essentiel, ceci pour plus d’une raison. En effet, en utilisant un tel accessoire, vous vous assurez d’avoir une récolte fructueuse. Deuxièmement, il permettra à la tige du pied de supporter le poids des fruits et la force du vent.

Certes, ajouter un tuteur à vos plants de tomates est avantageux, mais encore faut-il savoir quand le mettre en place, comment le poser, le positionner et comment l’attacher. Les réponses à ces questions, vous les trouverez au cours de cet article. On vous apprendra aussi à fabriquer un tuteur.

Bref, en poursuivant votre lecture, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur les tuteurs à tomates. En mettant en pratique les conseils qui vous seront prodigués, votre récolte n’en sera que meilleure, et ne vous risquerez pas de voir vos plants se flétrir ou se courber sous le poids des tomates.

1. Le meilleur moment pour installer un tuteur à tomates? Avant la plantation! Ainsi, vous ne risquerez pas d’abîmer ou de casser les racines.

Quelle sorte de matériau devriez-vous choisir pour le tuteur? Bien entendu, il y a tout d’abord le bois. En pareil cas, privilégiez l’acacia ou le châtaignier car ces deux essences ne pourrissent pas.

Lire la suite (suivant)

2. Durable, le bambou peut aussi convenir, mais étant lisse, les liens d’attache peuvent de glisser.

Néanmoins, le métal demeure le meilleur matériau.

Lire la suite (suivant)

3. Si vous optez pour le métal, il résistera à toutes les intempéries, mais attention: il ne doit pas rouiller. Choisissez de l’acier inoxydable ou de l’aluminium.

image : tuteur en spirale en aluminium de 180cm de haut.

L’avantage de ce genre de tuteur, c’est qu’il n’est pas nécessaire de les lier au plant de tomate. Il suffit de retirer les gourmands, puis d’entourer le plant autour de la spirale (en suivant la forme de la spirale).

Au moment de poser votre tuteur, plantez-le avant le pied, et enfoncez-le très profondément. De cette façon, il ne tombera pas sous le poids des fruits.

Lire la suite (suivant)

4. Au fur et à mesure que le plant de tomates grandit, attachez le pied en utilisant de la ficelle ou du raphia, avec des nœuds assez amples et espacés de 30 cm.

Parlant des nœuds, pour éviter que votre ficelle ne glisse le long du tuteur, voici une astuce: faites une première boucle avec un double nœud sur votre tuteur, puis réalisez une boucle plus souple qui retiendra la tige.

images: lejardindessai

5. Le saviez-vous? Il est relativement simple de fabriquer soi-même un support à tomates. Pour ce faire, prenez une tige de bambou, un bout de bois ou de métal.

Enfoncez le tuteur dans la terre en profondeur. Puis, au fur et à mesure de sa croissance, attachez le plant de tomate avec de la ficelle ou du raphia.

sources: jardinpotagerbiolejardindessai

6. Il existe plusieurs tuteurs convenables pour les tomates, à vous de choisir ceux qui vous conviennent! En vidéo, voici différents tuteurs qui ont fait leurs preuves: