Accueil Santé Qu’arrive-t-il à votre corps lorsque vous mâchez un chewing-gum ?

Qu’arrive-t-il à votre corps lorsque vous mâchez un chewing-gum ?

0 Shares

Mâchez-vous du chewing-gum de façon régulière, voire même tous les jours? Oui? Et pourquoi le faites-vous ? Est-ce par habitude, pour calmer la nervosité ou pour le simple plaisir ? Peu importe votre réponse, sachez qu’il se passe quelque chose dans votre corps quand vous en mastiquez…

En fait, soyons honnête, mâcher du chewing-gum n’est pas complètement inoffensif. Certes, quelques avantages y sont associés, mais il y aussi des inconvénients, et tout de suite, retenez qu’ils sont plus nombreux que les premiers. Mais rassurez-vous, le but de cet article n’est de vous faire perdre cette habitude.

Toutefois, nous souhaitons vous faire prendre conscience que le chewing-gum peut créer une dépendance, ceci en raison de son goût sucré et de sa consistance. De plus, si vous ne vous brossez pas les dents, et n’avez pas une bonne hygiène buccale, vous pourriez vous retrouver avec une facture du dentiste très salée!

Alors, afin de bien vous éclairer, voici les avantages et les inconvénients à mâcher du chewing-gum. En prime, une vidéo vous démontre comment bien choisir votre chewing-gum! image: amelioretasante

1. Débutons par les avantages à mâcher du chewing-gum.

  • D’abord, nous confirmons qu’il peut être possible de diminuer votre stress lorsque vous mastiquez un chewing-gum. Pourquoi? Parce que le fait de mâcher quelque chose agit sur le cortisol que l’on retrouve dans la salive. En effet, le taux de cette hormone glucocorticoïde peut monter en flèche lorsque vous êtes stressé et il suffit de mâcher un chewing-gum pour le réduire de 16 %. 
  • Et qu’est-ce qui arrive lorsque le stress diminue? Votre esprit devient plus détendu et vous bénéficiez d’une plus grande capacité de concentration.

Lire la suite (suivant)

2. Saviez-vous que l’Union française pour la santé bucco-dentaire recommande de mâcher de la gomme sans sucres après les repas, pendant 20 minutes?

  • En effet, l’Ufsbd indique qu’il est bénéfique de mâcher un chewing gum pour faciliter la production de salive qui neutralisera les bactéries qui peuvent former la plaque dentaire.

image: allodocteurs

Lire la suite (suivant)

3. Avez-vous tendance à grignoter sans avoir vraiment faim?

  • Vous serez heureux d’apprendre que le chewing-gum peut vous aider à stopper vos fringales!
  • En effet, lorsque vous mâchez un chewing gum, vous pouvez ressentir une moins grande envie de dévorer des bonbons et autres sucreries qui ne sont pas très nutritives. Pensez-y!

Lire la suite (suivant)

4. Dernier avantage: il semble que le chewing gum peut vous aider à faire disparaître les fameuses brûlures d’estomac. Du moins, temporairement. Comment?

  • En mâchant un morceau après les repas, votre production de salive augmente. Cela permet de contrecarrer la production d’acide et aide au passage des aliments dans l’œsophage.
  • Il est recommandé de privilégier les gommes à la menthe ou à l’eucalyptus pour obtenir un résultat favorable.

5. Maintenant, passons aux désavantages. Sans doute, vous le savez déjà: le chewing-gum contient beaucoup de sucre raffiné et d’autres additifs.

  • Et qu’est-ce qui arrive quand nous consommons trop de sucre raffiné? Vous avez raison: nous prenons du poids!
  • À l’instar des bonbons, le chewing gum peut contribuer à l’augmentation des kilos s’il y a une consommation exagérée. Prudence!

6. Le sorbitol, vous connaissez? Il s’agit d’un laxatif présent dans le chewing gum sans sucre.

  • Eh oui, sans vous en rendre compte, lorsque vous mâchez un chewing gum sans sucre vous prenez un laxatif qui peut vous occasionner une diarrhée, des douleurs et autres inconvénients.
  • Retenez que vous ne devriez pas ingurgiter plus de 5 grammes de sorbitol par semaine…

7. Souffrez-vous de phénylcétonurie? Il s’agit d’une maladie héréditaire rare qui affecte le cerveau et qui est caractérisée par l’incapacité d’assimiler la phénylalanine.

  • Et devinez quoi? La phénylalanine est présente dans l’aspartame, un édulcorant artificiel largement utilisé dans la fabrication des gommes sans sucre! Encore une fois, la prudence est de rigueur…

8. À force de mâcher du chewing-gum avec vigueur, vous pourriez ressentir des douleurs à la mâchoire. Et attention! Ces douleurs ne sont pas nécessairement anodines.

  • Il semble qu’il soit possible que vous déplaciez vos articulations temporo-mandibulaires, c’est à dire celles qui vous permettent d’ouvrir et de fermer la bouche comme il faut, rien qu’en mâchant de la gomme! Aïe, aïe!

image: longuevie

9. Outre les douleurs à la mâchoire, si vous mâchez trop de chewing gum vous pouvez dire bonjour aux frais de dentiste!

  • La plaque dentaire, le tartre, les caries et autres maladies peuvent être causer par le sucre contenu dans les gommes à mâcher.
  • Pour prévenir les dégâts, tout de suite après avoir mastiqué un chewing gum, brossez-vous les dents comme il faut. Et n’oubliez pas la soie dentaire…

10. Enfin, pour votre information sachez que le chewing-gum contient de la lanoline, un sous-produit provenant de la laine des moutons. C’est la lanoline qui produit l’élasticité du chewing gum.

  • La lanoline 100% naturelle et sans additif, appelée aussi graisse de laine ou cire de laine, est également utilisée à d’autres fins, notamment pour protéger des gerçures lors de l’allaitement. Elle hydrate et apaise les peaux irritées, cet un émollient naturel.
  • Est-ce nocif pour la santé d’en ingérer régulièrement ou en grande quantité ? Nous ne le savons pas, il semble que rien n’ait été prouvé. Mais juste au cas, vous êtes maintenant au courant!
  • À vous maintenant de considérer les avantages et les inconvénients…

source: amelioretasante

11. Voici d’autres informations en vidéo :

12. Quels sont les meilleurs chewing gum pour la santé? Comment bien choisir son chewing gum? En vidéo, voici des conseils provenant de Allo Docteurs: