Accueil Jardin Voici comment cultiver et récolter de l’Ail à la maison… Une astuce...

Voici comment cultiver et récolter de l’Ail à la maison… Une astuce de jardinage facile à faire!

882 Shares

ASTUCE JARDIN | L’ail est l’un des aliments les plus utilisés en cuisine. Son arôme rehausse les mets de tous genres. On utilise l’ail dans la cuisson des viandes, des volailles, des soupes, des sauces, pour la préparation des pestos et des vinaigrettes… bref, l’ail est partout! Et c’est sans parler de tous les bienfaits de l’ail pour la santé.

En effet, l’ail qui est de la famille des alliacés protégerait contre les cancers de l’estomac et de l’intestin. De même, l’American Heart Assocation recommande la consommation d’ail pour prévenir le risque de maladies cardiovasculaires. De façon traditionnelle, l’ail est utilisé pour combattre les infections étant donné ses propriétés antimicrobiennes.

Donc, vous aurez compris qu’il est utile de ne jamais manquer d’ail à la maison! Bonne nouvelle: il est possible de cultiver et de récolter de l’ail à volonté chez vous, peu importe où vous habitez. Et ce qui est encore plus merveilleux, c’est que la culture de l’ail est ultra facile à faire!

Dans cet article, nous vous dévoilons comment cultiver l’ail chez vous à l’extérieur, mais aussi – et surtout – à l’intérieur! Apprenez comment obtenir des gousses d’ail à volonté, été comme hiver, à peu de frais! Vous n’aurez plus jamais à courir au supermarché pour acheter de l’ail… Voici comment procéder:

1. CULTIVER L’AIL À L’EXTÉRIEUR – La culture de l’ail au potager n’a rien de compliqué. Cela se fait à l’automne: vous devrez patienter jusqu’à l’été suivant pour récolter vos premières têtes d’ail. Tout d’abord, il faut savoir que chaque gousse que contient une tête d’ail est une semence que l’on appelle un caïeu. Pour votre potager, il est préférable d’acheter des têtes d’ail biologiques provenant d’un producteur. Mais avant toute chose, choisissez un sol drainé et exposé au soleil. Remuez bien la terre quelques jours avant de planter vos gousses. N’ajoutez ni fumier ni engrais.

Lire la suite (suivant)

2. Ensuite, plantez vos gousses d’ail – les caïeus – avec le bout pointu vers le ciel, de 3 à 5 cm de profondeur. Utilisez seulement les gousses qui sont en périphéries de votre tête d’ail. Choisissez des caïeus sains, sans moisissures. Lors de la plantation, pensez à laisser une distance d’à peu près 15 cm entre chaque gousse. Comptez environ 40 à 60 cm entre les rangs d’ail. Au printemps, vous pourrez voir l’ail pousser, il suffira d’attendre jusqu’en juillet pour pouvoir récolter!

Astuce de pro: utilisez toujours une planche pour circuler entre vos rangs d’ail. Pourquoi? Parce que vous éviterez à la terre de se compacter sous votre poids. L’ail est une plante qui aime les sols légers!

Lire la suite (suivant)

3. CULTIVER L’AIL À L’INTÉRIEUR – Il est tout à fait possible de cultiver et récolter de l’ail à l’intérieur de votre maison ou appartement. Pour ce faire, vous aurez besoin :

  • Pots de ± 10 cm ou pots de yaourt
  • Terre à jardin
  • Tourbe de coco
  • Gousses d’ail

Utilisez des pots propres. Puis, comme pour l’ail cultivé au potager, choisissez bien vos gousses. Assurez-vous qu’elles soient biologiques, exemptes de moisissures ou maladies. Pour fabriquer votre terreau, mélangez 80 % de tourbe de coco pour 20 % de terre à jardin avec un peu d’eau.

Lire la suite (suivant)

4. Remplissez vos contenants de votre mélange de tourbe de coco et de terre à jardin. Ensuite, plantez vos caïeus en n’oubliant pas le plus important: mettre le pointu de vos gousses vers le haut!

5. Placez vos pots à la lumière, mais prenez garde au plein soleil. Retenez que les pots doivent être à la chaleur. Après deux ou trois jours, vous pourrez arroser légèrement chaque pot. Allez-y doucement! Si vous arrosez trop, vous risquez de faire pourrir les plants.

6. Après une dizaine de jours, vos plants devraient avoir germés. Vous verrez des tiges vertes – appelées pédoncules – au-dessus de la gousse et c’est le signe qu’il sera temps de transférer votre ail dans un pot plus grand. Vous pouvez utiliser un pot de terre cuite dans lequel vous mettrez du terreau organique léger jusqu’à ½ cm du bord.

7. Prenez soin de bien arroser votre terreau lors de la transplantation, puis réduisez l’arrosage afin que l’ail demeure au chaud et au sec. C’est la clé pour obtenir de belles têtes d’ail!

Lorsque les pédoncules changeront de couleur, elles deviendront jaunes ou brunes, et que vous sentirez qu’il y a des gousses dans la tête de l’ail, bingo! Vous pourrez récolter votre ail et l’utiliser comme bon vous semble.

8. Voici une vidéo qui vous explique comment faire la culture de l’ail à l’extérieur:

9. Maintenant, voici une vidéo qui vous explique comment faire pour cultiver de l’ail à l’intérieur, une méthode facile!