Accueil Santé Après 40 ans, il ne faudrait travailler que trois jours par semaine,...

Après 40 ans, il ne faudrait travailler que trois jours par semaine, selon une étude

0 Shares

Combien d’heures passez-vous au travail ? Faites-vous du temps supplémentaire ? Vous arrive-t-il parfois de consacrer jusqu’à 55 heures par semaine à votre boulot ? Si tel est le cas, et si vous êtes âgé de 40 ans et plus, votre rendement en est sûrement affecté, et à long terme, vos fonctions cognitives pourraient également l’être.

En effet, selon une étude menée par la Melbourne Institue Working Paper Series en Australie, les quadragénaires ne devraient travailler que trois jours par semaine.

Des tests ont été passés auprès de 3 000 Australiens et 3 500 Australiennes, et il s’est avéré que leur rendement était optimum chez ceux qui travaillent à temps partiel, soit environ 25 heures par semaine.

Certes, le travail est valorisant et stimule les facultés cognitives, mais à trop s’y consacrer, on finit par être stressé, et la fatigue se fait alors ressentir. Toujours selon cette même étude, trop travailler après 40 ans auraient une incidence sur les facultés cognitives.

Pour en savoir plus à ce sujet, poursuivez votre lecture.

1. Cette étude, qui a été menée en Australie, nous dévoile un fait stupéfiant. En effet, les personnes de 40 ans et plus ne devraient travailler que trois jours par semaine pour être efficace (donc environ 25 heures par semaine).

Lire la suite (suivant)

2. Sur quoi se base-t-on pour affirmer qu’une fois quadragénaire, il faudrait réduire le nombre d’heures au travail ? La réponse se trouve dans le rendement et les fonctions cognitives.

Lire la suite (suivant)

3. En faisant la comparaison entre des gens qui travaillent 25 heures par semaine et ceux qui passent 55 heures au boulot, leur rendement serait beaucoup plus faible (inférieur aux personnes retraitées).

Lire la suite (suivant)

4. De plus, les capacités cognitives de ces mêmes gens qui travaillaient à temps plein seraient inférieures à ceux qui n’ont fait que du temps partiel.

5. Il en résulte donc que travailler pendant de longues heures peut occasionner du stress et de la fatigue, ce qui aurait pour effet d’endommager les fonctions cognitives.

6. En conclusion, si vous voulez garder vos fonctions cognitives intactes, et pouvez vous le permettre financièrement, vous auriez tout avantage à travailler moins après 40 ans.

source : avantages