L’hiver, malgré le temps froid et la rareté de la nourriture, bon nombre d’oiseaux ne migrent pas vers d’autres régions plus chaudes. On peut d’ailleurs les apercevoir et les entendre chanter dans notre jardin. Si certains sont facilement reconnaissables grâce à leurs couleurs, d’autres  peuvent facilement être confondus avec différentes espèces.

Si vous avez constaté la présence d’oiseaux dans votre cour arrière, vous auriez tout avantage à les nourrir durant l’hiver. En effet, ils sont de précieux alliés pour les jardins, car ils se nourrissent d’insectes, de limaces, de larves et autres parasites nuisibles pour vos plantes.

Comme ces petites bestioles hibernent, les oiseaux n’ont guère de quoi se nourrir. Pour en prendre soin, installez de petites cabanes et des nichoirs, et donnez-leur des graines et des boules de graisse. Grâce à ces petits gestes, les oiseaux continueront de fréquenter votre jardin durant l’été, et vous débarrasseront des indésirables.

Pour vous aider à les reconnaître, voici 18 oiseaux que vous pourrez voir au jardin durant l’hiver :

01 of 9 Le chardonneret élégant se reconnaît facilement à sa face rouge et à ses plumes jaunes sur l’aile. Il se nourrit principalement de graines.

Le <strong>chardonneret élégant</strong> se reconnaît facilement à sa face rouge et à ses plumes jaunes sur l’aile. Il se nourrit principalement de graines.

La mésange charbonnière se distingue par sa tête noire et ses joues blanches. L’été, elle protège les arbres fruitiers contre les ravageurs.

Lire la suite (suivant)

02 of 9 Le verdier d’Europe possède un bec court et conique parfaitement adapté à son régime granivore. Se nourrissant de graines de pissenlit, il contrôle les mauvaises herbes.

Le <strong>verdier d’Europe</strong> possède un bec court et conique parfaitement adapté à son régime granivore. Se nourrissant de graines de pissenlit, il contrôle les mauvaises herbes.

Passereau insectivore, le troglodyte mignon est de petite taille avec un corps plutôt rondelet. Son plumage dans les tons de brun en fait un très bel oiseau à observer.

Lire la suite (suivant)

03 of 9 Avec ses plumes brunes, l’accenteur mouchet est souvent confondu avec les moineaux. Il se distingue toutefois de ces derniers par la finesse de son bec.

Avec ses plumes brunes, l’<strong>accenteur mouchet</strong> est souvent confondu avec les moineaux. Il se distingue toutefois de ces derniers par la finesse de son bec.

Le pic épeiche  est le plus commun et répandu des pics. Pour s’agripper aux arbres, il est doté de pattes solides pourvues de quatre longs doigts.

Lire la suite (suivant)

04 of 9 Avec son plumage noir et son bec jaune, le merle noir ne passe pas inaperçu. Ce bel oiseau, qui ne redoute pas les humains, peut néanmoins ravager les semis.

Avec son plumage noir et son bec jaune, le <strong>merle noir</strong> ne passe pas inaperçu. Ce bel oiseau, qui ne redoute pas les humains, peut néanmoins ravager les semis.

Le pivert, également connu sous le nom de pic vert, se nourrit principalement d’insectes durant l’été. Il empêche également la prolifération de fourmilières dans la pelouse.

05 of 9 Commun dans la très grande majorité des parties du globe, le moineau domestique vit en milieu rural et urbain. Autrefois, il était considéré comme animal de compagnie.

Commun dans la très grande majorité des parties du globe, le <strong>moineau domestique</strong> vit en milieu rural et urbain. Autrefois, il était considéré comme animal de compagnie.

Avec son plumage haut en couleurs et son chant mélodieux, le pinson des arbres est facile à reconnaître. Durant la période de reproduction, il est très attaché à son territoire.

06 of 9 Pendant l’été, les insectes constituent la nourriture principale du pinson du Nord. En automne et en hiver, il n’a d’autre choix que de devenir granivore.

Pendant l’été, les insectes constituent la nourriture principale du <strong>pinson du Nord</strong>. En automne et en hiver, il n’a d’autre choix que de devenir granivore.

Le rouge-gorge familier porte très bien son nom en raison de la couleur de sa gorge. Cet oiseau est peu farouche, et il le sera encore moins durant l’hiver si on le nourrit.

07 of 9 La mésange bleue est facilement identifiable à son plumage bleu cobalt sur ses ailes, sa tête et le dessus de sa queue, et à son ventre jaune.

La <strong>mésange bleue</strong> est facilement identifiable à son plumage bleu cobalt sur ses ailes, sa tête et le dessus de sa queue, et à son ventre jaune.

La grive musicienne possède un chant très complexe. Elle peut siffler, ou imiter d’autres espèces, dont notamment la fauvette des jardins.

08 of 9 Si vous voyez plusieurs oiseaux venir manger en même temps dans votre jardin, il s’agit sans aucun doute d’étourneaux sansonnets, car l’hiver, ils vivent en groupe.

Si vous voyez plusieurs oiseaux venir manger en même temps dans votre jardin, il s’agit sans aucun doute d’<strong>étourneaux sansonnets</strong>, car l’hiver, ils vivent en groupe.

Proche du pigeon, la tourterelle turque se distingue par sa demie collerette noire et son roucoulement. En fait, on dit qu’elle roucoule, mais en réalité, elle caracoule.

Son chant aigu, son gazouillis musical et son plumage jaune et noir font du tarin des aulnes un bel oiseau à admirer. Il se déplace généralement en groupe.

09 of 9 Le roitelet huppé est peut-être de petite taille, mais il n’en demeure pas moins très actif. Les hivers très froids le rendent vulnérable, de là l’importance de le nourrir.

Le <strong>roitelet</strong> huppé est peut-être de petite taille, mais il n’en demeure pas moins très actif. Les hivers très froids le rendent vulnérable, de là l’importance de le nourrir.