L’eau est une ressource précieuse, de plus nous ne sommes pas tous des jardiniers experts, et nous n’avons pas forcément la main verte. Nous nous privons donc de cultiver des plantes, car nous redoutons de ne pas pouvoir leur donner les soins et l’eau nécessaire.

Fort heureusement, il existe des plantes qui poussent sans eau et qui sont très faciles à entretenir. Pour vous aider à faire votre choix, nous avons sélectionné 13 plantes que vous pourrez cultiver sans problème et qui ne requièrent que très peu d’eau.

01 of 13 La coquelourde des jardins, aussi connue sous le nom de “Lychnis”, saura assurément vous charmer. Elle produit de très jolies fleurs roses, et son feuillage est argenté.

<strong>La coquelourde des jardins</strong>, aussi connue sous le nom de “Lychnis”, saura assurément vous charmer. Elle produit de très jolies fleurs roses, et son feuillage est argenté.
  • Facile à cultiver, elle peut pousser dans n’importe quel sol, même les plus arides et les plus difficiles.
  • Rustique, elle supporte très bien la sécheresse et l’exposition ensoleillée.
  • Superbe en massif, ou en plates-bandes.
  • Arrosage : seulement lors de la plantation.
  • Floraison : de mai à septembre.
  • Hauteur : de 50 à 65cm.

Lire la suite (suivant)

02 of 13 La gaillarde vous procurera de jolies fleurs en forme de soleil, et est idéale pour couvrir les sols.  Elle pousse au soleil, dans tous les terrains ou presque, mais elle appréciera plus particulièrement un sol léger et bien drainé. Qui plus est, cette plante résiste aussi bien à la sécheresse qu’au froid.

<strong>La gaillarde</strong> vous procurera de jolies fleurs en forme de soleil, et est idéale pour couvrir les sols.  Elle pousse au soleil, dans tous les terrains ou presque, mais elle appréciera plus particulièrement un sol léger et bien drainé. Qui plus est, cette plante résiste aussi bien à la sécheresse qu’au froid.
  • En vasque, dans les massifs, en bordure, ou dans le jardin, elle ne requiert que très peu de soins.
  • Hauteur : de 20 à 90cm (selon l’espèce).
  • Floraison : de juin à octobre.
  • Couleur des fleurs : jaune, orange, et rouge.

Lire la suite (suivant)

03 of 13 Le lantana est un incontournable pour ceux qui souhaitent créer un jardin destiné aux insectes pollinisateurs. En effet, ses fleurs, dans les tons d’orange pâle et foncé, attirent les papillons, les abeilles, les syrphes mais aussi les colibris.

<strong>Le lantana</strong> est un incontournable pour ceux qui souhaitent créer un jardin destiné aux insectes pollinisateurs. En effet, ses fleurs, dans les tons d’orange pâle et foncé, attirent les papillons, les abeilles, les syrphes mais aussi les colibris.
  • On peut le cultiver dans tous les types de sols ou en pot.
  • Autres atouts, il aime la chaleur, préfère un sol plus sec qu’humide, et il n’apprécie guère d’être trop arrosé.

Lire la suite (suivant)

04 of 13 LA LAVANDE : quand vous ouvrez vos fenêtres et humez le doux parfum de lavande qu’a semée votre voisin, vous l’enviez ? Vous pourrez faire de même, car la lavande est très rustique, et elle fleurira peu importe le sol dans lequel vous la planterez, qu’il soit riche ou pauvre. De plus, comme elle déteste que ses racines baignent dans l’eau, vous n’aurez pas à trop vous soucier de l’arrosage.

<strong>LA LAVANDE :</strong> quand vous ouvrez vos fenêtres et humez le doux parfum de lavande qu’a semée votre voisin, vous l’enviez ? Vous pourrez faire de même, car la lavande est très rustique, et elle fleurira peu importe le sol dans lequel vous la planterez, qu’il soit riche ou pauvre. De plus, comme elle déteste que ses racines baignent dans l’eau, vous n’aurez pas à trop vous soucier de l’arrosage.

05 of 13 LA MARGUERITE : fleur sauvage très commune et bien connue de tous, la marguerite se plaît énormément dans un sol rocailleux. Quant à son entretien, il n’est guère compliqué et est très sommaire. Il faut l’arroser au moment des semis, sinon elle supportera très bien le manque d’eau pendant quelques jours. Toutefois, en période de canicule, il lui faudra un peu d’eau.

<strong>LA MARGUERITE :</strong> fleur sauvage très commune et bien connue de tous, la marguerite se plaît énormément dans un sol rocailleux. Quant à son entretien, il n’est guère compliqué et est très sommaire. Il faut l’arroser au moment des semis, sinon elle supportera très bien le manque d’eau pendant quelques jours. Toutefois, en période de canicule, il lui faudra un peu d’eau.

06 of 13 L’Adenium, ou la rose du désert, porte très bien son nom. En effet, appartenant à la catégorie des plantes succulentes, elle peut facilement résister à la sécheresse et à la chaleur. Ses fleurs roses ou rouges n’ont aucune ressemblance avec  celui du rosier que l’on connaît, mais sont quelque peu similaires à celles du laurier rose. En été, et seulement lorsqu’il fait très chaud, il faudra l’arroser une fois par semaine.

<strong>L’Adenium</strong>, ou la rose du désert, porte très bien son nom. En effet, appartenant à la catégorie des plantes succulentes, elle peut facilement résister à la sécheresse et à la chaleur. Ses fleurs roses ou rouges n’ont aucune ressemblance avec  celui du rosier que l’on connaît, mais sont quelque peu similaires à celles du laurier rose. En été, et seulement lorsqu’il fait très chaud, il faudra l’arroser une fois par semaine.

07 of 13 LA SAUGE : autre plante qui n’a aucunement besoin de présentation, la sauge. Elle rehausse la saveur de nos plats, et comporte de nombreux bienfaits pour la santé, en plus d’être réputée pour son pouvoir antioxydant et sa source de vitamines. La sauge se cultive au jardin et en pot, et ne requiert que très peu d’entretien et de soins. Elle ne doit être arrosée qu’en cas de périodes de chaleurs intenses.

<strong>LA SAUGE :</strong> autre plante qui n’a aucunement besoin de présentation, la sauge. Elle rehausse la saveur de nos plats, et comporte de nombreux bienfaits pour la santé, en plus d’être réputée pour son pouvoir antioxydant et sa source de vitamines. La sauge se cultive au jardin et en pot, et ne requiert que très peu d’entretien et de soins. Elle ne doit être arrosée qu’en cas de périodes de chaleurs intenses.

08 of 13 Le sedum fait partie de ces plantes vivaces qui poussent toutes seules, et convient plus particulièrement aux rocailles et aux parterres de vivaces. Cette belle plante aux jolies fleurs étoilées se moque bien du soleil et de la sécheresse. En fait, il  ne faut l’arroser qu’en été, lors de sa période de floraison, et seulement à raison d’une fois par semaine.

<strong>Le sedum</strong> fait partie de ces plantes vivaces qui poussent toutes seules, et convient plus particulièrement aux rocailles et aux parterres de vivaces. Cette belle plante aux jolies fleurs étoilées se moque bien du soleil et de la sécheresse. En fait, il  ne faut l’arroser qu’en été, lors de sa période de floraison, et seulement à raison d’une fois par semaine.

09 of 13 LA VALÉRIANE des jardins (centranthus ruber): si vous cherchez une belle plante produisant des fleurs odorantes roses, blanches ou rouges, vous devriez opter pour la valériane des jardins. Vigoureuse, robuste et rustique, elle ne demande qu’une exposition en plein soleil, mais n’est aucunement incommodée par la chaleur, bien au contraire. En outre, la valériane étant une plante de terre sèche, elle n’est guère exigeante en arrosage.

<strong>LA VALÉRIANE des jardins (centranthus ruber):</strong> si vous cherchez une belle plante produisant des fleurs odorantes roses, blanches ou rouges, vous devriez opter pour la valériane des jardins. Vigoureuse, robuste et rustique, elle ne demande qu’une exposition en plein soleil, mais n’est aucunement incommodée par la chaleur, bien au contraire. En outre, la valériane étant une plante de terre sèche, elle n’est guère exigeante en arrosage.
  • À ne pas la confondre avec la Valériane officinale.
  • Elle peut atteindre 1m de hauteur.
  • Cette plante est parfaite pour les jardins sauvages, et rustiques.
  • Elle est très résistante à la sécheresse.
  • En hiver, elle résiste à des températures allant jusqu’à -20°C
  • La floraison se fait de mai à septembre.

10 of 13 LA VERVEINE des jardins :  Les besoins en eau de la verveine des jardins sont minimes, sauf au moment de la plantation où elle nécessite une bonne quantité d’eau. Ses fleurs vont du blanc rosé au violet, en passant par le bleu et le rouge.

<strong>LA VERVEINE des jardins :</strong>  Les besoins en eau de la verveine des jardins sont minimes, sauf au moment de la plantation où elle nécessite une bonne quantité d’eau. Ses fleurs vont du blanc rosé au violet, en passant par le bleu et le rouge.
  • Après la plantation, on ne l’arrose que par temps sec.
  • Pour fleurir abondamment, il lui faut au moins 5h d’ensoleillement par jour.
  • Elle nécessite que très peu de soins.
  • Il existe plus de 200 variétés.
  • À ne pas confondre avec la verveine officinale.
  • À planter en massif, ou en bordure.
  • La verveine des jardins est superbe en jardinière aussi.

11 of 13 Le coquelicot, aussi appelé pavot, se cultive autant dans les sols secs, que pauvres ou caillouteux, à condition toutefois qu’ils soient bien drainés.  Il ne craint pas la sécheresse, et ne nécessite aucun entretien tout au long de la saison.

<strong>Le coquelicot</strong>, aussi appelé pavot, se cultive autant dans les sols secs, que pauvres ou caillouteux, à condition toutefois qu’ils soient bien drainés.  Il ne craint pas la sécheresse, et ne nécessite aucun entretien tout au long de la saison.
  • Nul besoin de l’arroser, de lui donner de l’engrais ou de le fertiliser et ni de le tailler.
  • Néanmoins, et au même titre que la plupart des plantes, il faut l’arroser au moment de la plantation.

12 of 13 LE POURPIER à grandes fleurs (Portulaca grandiflora) : facile à cultiver, le pourpier ajoute de la couleur aux rocailles, aux balcons et aux rebords de fenêtres. Il est particulièrement prisé pour ses belles fleurs ornementales et ses feuilles charnues en forme d’aiguille ou de spatule. L’arrosage du pourpier est pratiquement inutile, car il est l’une des plantes les plus résistantes à la sécheresse. En revanche, il a besoin de beaucoup de chaleur.

<strong>LE POURPIER à grandes fleurs (Portulaca grandiflora) :</strong> facile à cultiver, le pourpier ajoute de la couleur aux rocailles, aux balcons et aux rebords de fenêtres. Il est particulièrement prisé pour ses belles fleurs ornementales et ses feuilles charnues en forme d’aiguille ou de spatule. L’arrosage du pourpier est pratiquement inutile, car il est l’une des plantes les plus résistantes à la sécheresse. En revanche, il a besoin de beaucoup de chaleur.
  • Ses fleurs rouges, roses, blanches, cuivres, jaunes et même bicolores s’ouvrent au soleil et se referment la nuit.
  • Il supporte la chaleur et la terre sec.
  • Sa hauteur varie de 15 à 25 cm.
  • On ne l’arrose que les premiers jours de la plantation.

13 of 13 LA GIROFLÉE : plante vivace bisannuelle, la giroflée est très rustique et peut même supporter des températures allant jusqu’à -20 °C.

<strong>LA GIROFLÉE :</strong> plante vivace bisannuelle, la giroflée est très rustique et peut même supporter des températures allant jusqu’à -20 °C.
  • La floraison débute en avril et se poursuit jusqu’en juin, et ses fleurs dégagent un parfum que l’on compare parfois à celui des clous de girofle, d’où son nom.
  • Elle résiste à la sécheresse, et l’arrosage se fait occasionnellement et au moment des semis.

À lire aussi :

10 plantes increvables même pour ceux qui n’ont pas la main verte

8 plantes efficaces pour chasser les moustiques à l’intérieur ou à l’extérieur