Le présent article s’adresse à ceux qui ont la chance de pouvoir cultiver un citronnier à la maison. Ses beaux fruits jaunes sont excellents pour la santé, et quant à l’arbre qui les produit, il est superbe et décoratif.

Néanmoins, le citronnier est très fragile, et l’hiver peut lui être fatal. Pour le garder en bonne santé et le voir refleurir au printemps, voici quelques judicieux conseils pour bien l’hiverner.

01 of 9 Si vous cultivez un citronnier en pot, vous devrez certes l’hiverner, mais au préalable, il y a quelques gestes à poser.

Si vous cultivez un citronnier en pot, vous devrez certes l’hiverner, mais au préalable, il y a quelques gestes à poser.
  • Comme il pourrait y avoir des parasites sur les parois du pot et de la soucoupe, lavez-les.
  • Ensuite, procédez à une petite inspection des feuilles, et si vous y voyez des araignées rouges ou des cochenilles, traitez votre arbre.
  • Puis, afin de lui donner une forme arrondie, coupez les rameaux trop longs.
  • Enlevez également les branches qui se croisent, et retirez les fleurs.

Lire la suite (suivant)

02 of 9 Nous en avons fait mention précédemment, le citronnier doit absolument être hiverné, et cela, pour plus d’une raison.

Nous en avons fait mention précédemment, le citronnier doit absolument être hiverné, et cela, pour plus d’une raison.
  • Dans un premier temps, ce type d’arbre ne supporte pas les gelées de l’hiver, pas plus que la chaleur de la maison.
  • Si les températures descendent sous la barre des -4 degrés, l’arbre mourra. Par contre, durant sa période de repos, il a besoin de fraîcheur, et hiverné correctement, il se développera sans problème.

Lire la suite (suivant)

03 of 9 Ne faites pas faire hiverner votre arbre à l’intérieur. Les rutacées, dont en fait partir le citronnier, ne supportent aucunement les intérieurs chauffés et secs.

Ne faites pas faire hiverner votre arbre à l’intérieur. Les rutacées, dont en fait partir le citronnier, ne supportent aucunement les intérieurs chauffés et secs.
  • Par conséquent, n’entrez pas votre arbre dans la maison ou dans votre appartement, sans quoi, son feuillage jaunira, séchera et tombera.
  • Néanmoins, si vous n’avez aucune autre possibilité, faites-le hiverner dans une pièce non chauffée et fraîche, dont la température se maintiendra entre 16 et 18 degrés, et près d’une source lumineuse.

Lire la suite (suivant)

04 of 9 Placer votre citronnier en pot sur le balcon durant la saison hivernale se veut une excellente idée, car il sera ainsi protégé des gelées. L’endroit idéal sera celui près d’un angle de mur où il y a beaucoup de soleil.

Placer votre citronnier en pot sur le balcon durant la saison hivernale se veut une excellente idée, car il sera ainsi protégé des gelées. L’endroit idéal sera celui près d’un angle de mur où il y a beaucoup de soleil.

  • Avant l’arrivée des grands froids, il faut déterminer le meilleur emplacement qui soit pour votre citronnier, et celui-ci dépendra de la région dans laquelle vous habitez.
  • Pour un climat très froid, l’hivernage pourrait se faire soit dans une serre soit dans une véranda non chauffée.
  • Dans les deux cas, la température devra se situer entre 3 et 8 degrés.
  • À défaut d’avoir une serre ou une véranda, le sous-sol ou un garage pourrait convenir, à condition toutefois qu’il y ait une fenêtre lumineuse et qu’il n’y ait pas de gel dans ces endroits.

05 of 9 Pour un citronnier placé à l’extérieur durant l’hiver, le voile d’hivernage se veut essentiel, mais il y a certaines règles à respecter.

Pour un citronnier placé à l’extérieur durant l’hiver, le voile d’hivernage se veut essentiel, mais il y a certaines règles à respecter.
  • Lorsque vous mettez un voile d’hivernage, veillez à ce qu’il ne soit pas en contact avec les feuilles. Vous éviterez ainsi qu’elles ne tombent et que les fruits pourrissent.
  • Avant d’installer le voile d’hivernage, plantez de 3 à 4 tuteurs en bambou à l’intérieur du pot de façon à lui donner la forme d’un tipi.
  • Déroulez le voile sur les tuteurs avec une ou plusieurs épaisseurs, et maintenez en place avec des épingles à linge ou autres attaches au choix.
  • Protégez aussi le pot du froid, avec un autre voile d’hivernage ou une housse.
  • De plus, retirez sa soucoupe (il ne doit pas avoir d’eau stagnante durant l’hiver), et surélevez légèrement le pot afin que l’eau ne reste pas sous celui-ci et qu’il ne soit pas en contact direct avec le sol.
  • Les hivers ne sont pas forcément marqués par des températures glaciales du début à la fin, et par des journées sombres. Par conséquent, lorsqu’il fait beau et que la température commence à s’adoucir (plus de 4°C), retirez le voile d’hivernage. Vous permettrez ainsi à votre arbre de bien s’aérer, ce qui lui est essentiel, et vous lui procurerez toute la lumière dont il a besoin.

image : truffaut

06 of 9 Même si votre citronnier est hiverné, cela ne signifie pas qu’il faille négliger certains soins.

Même si votre citronnier est hiverné, cela ne signifie pas qu’il faille négliger certains soins.
  • L’arrosage doit se faire tout au long de l’hiver, mais de façon réduite.
  • S’il est placé dans une pièce fraîche, une véranda ou une serre, pensez à l’aérer très souvent.
  • Ne l’oubliez surtout pas, et de façon régulière, assurez-vous qu’il ne soit pas victime d’une attaque de parasites.
  • La culture d’un citronnier à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement durant l’hiver ne peut être réussie que si l’arbre est placé dans un endroit non chauffé et près d’une fenêtre.
  • Rappelez-vous qu’il a besoin de lumière, et pour ne pas déformer ses branches, pensez à le tourner régulièrement. De cette façon, toutes les branches de votre citronnier seront exposées à la lumière.

07 of 9 Jusqu’à présent, nous vous avons donné des conseils pour un citronnier en pot, mais si vous le cultivez en terre, il ne doit pas être négligé pour autant.

Jusqu’à présent, nous vous avons donné des conseils pour un citronnier en pot, mais si vous le cultivez en terre, il ne doit pas être négligé pour autant.
  • Afin de protéger ses racines du froid, mettez une couche de paillage sur la terre ainsi qu’autour du tronc.
  • Une fois la période des froids terminée, enlevez le paillage, et laissez votre citronnier bénéficier de toute la lumière et de la température douce.

08 of 9 Malgré toutes les précautions que vous avez prises, votre citronnier a pris froid ? Cela peut effectivement se produire si le gel arrive plus tôt que prévu, et que vous n’avez pas eu le temps de le préparer à l’hivernage.

Malgré toutes les précautions que vous avez prises, votre citronnier a pris froid ? Cela peut effectivement se produire si le gel arrive plus tôt que prévu, et que vous n’avez pas eu le temps de le préparer à l’hivernage.
  • En pareil cas, et à condition que l’arbre n’ait pas atteint sa maturité, coupez toutes les branches mortes et enlevez tous les fruits.
  • Vous sauverez ainsi votre arbre, mais il n’est pas exclus qu’il produise moins de fruits.

09 of 9 En terminant, voici une petite astuce bonus, qui ne concerne toutefois pas l’hivernage de votre citronnier, mais qui pourrait quand même vous être utile.

En terminant, voici une petite astuce bonus, qui ne concerne toutefois pas l’hivernage de votre citronnier, mais qui pourrait quand même vous être utile.
  • Lorsque vous récoltez et consommez vos agrumes, pensez à conserver toutes les pelures de vos citrons.
  • Vous pourrez les mettre dans le compost, ou même les utiliser pour nettoyer différentes surfaces dans la maison. En effet, ils sont très serviables pour désinfecter le four, le comptoir et les plaques de cuisson, mais aussi pour nettoyer les vitres, la baignoire, les joints de carrelage et pour enlever le calcaire sur la robinetterie.

source : monjardinmamaison

À lire aussi :

Citronnier en pot : 9 erreurs à ne pas faire pour avoir de beaux citrons

Comment faire pousser des arbres fruitiers chez soi ?

Voici pourquoi vous devez mettre un citron à côté de votre lit dès ce soir