Pour une femme qui désire à tout prix avoir des enfants, subir des fausses couches à répétition se veut très difficile moralement. Face à autant d’échecs, elles finissent souvent par perdre espoir.

Pourtant, l’histoire véridique de Gina McGuiness nous prouve qu’il ne faut jamais abandonner. Âgée de 37 ans et mère d’une fille de 20 ans, issue d’une union précédente, elle souhaitait avoir un deuxième enfant depuis 11 ans. La suite vous bouleversera. images : GinaMcGuiness

01 of 2 Gina s’est remariée avec un homme du nom de Simon Crowe, et tous deux désiraient avoir un enfant. Or, en 2010, elle et son mari ont commencé à essayer d’avoir un bébé, mais pendant 11 années consécutives, Gina, qui voulait tomber enceinte à nouveau, a vu toutes ses tentatives échouer. Au cours de ces années, elle a subit quatorze fausses couches.

Gina s’est remariée avec un homme du nom de Simon Crowe, et tous deux désiraient avoir un enfant. Or, en 2010, elle et son mari ont commencé à essayer d’avoir un bébé, mais pendant 11 années consécutives, Gina, qui voulait tomber enceinte à nouveau, a vu toutes ses tentatives échouer. Au cours de ces années, elle a subit quatorze fausses couches.

Tout a débuté en 2010 lorsque Gina a souffert d’une grossesse extra-utérine, résultant de l’implantation d’un œuf fécondé en-dehors de l’utérus. Elle a alors perdu l’une de ses trompes de Fallope, et à partir de ce moment-là, douze autres fausses couches se sont succédé. Puis, en 2016, Gina a perdu sa deuxième trompe de Fallope, suite à une seconde grossesse extra-utérine.

Lire la suite (suivant)

02 of 2 Gina et Simon ne pouvaient plus espérer avoir un enfant naturellement, mais ils n’ont pas abandonné pour autant. Ils ont alors décidé de se tourner vers le processus de fécondation in vitro (FIV), mais malheureusement, la pandémie planétaire a retardé leur projet à deux reprises. Par la suite, ils ont eu la chance de pouvoir poursuivre le processus avec un seul des deux ovules fécondés de Gina.

Gina et Simon ne pouvaient plus espérer avoir un enfant naturellement, mais ils n’ont pas abandonné pour autant. Ils ont alors décidé de se tourner vers le processus de fécondation in vitro (FIV), mais malheureusement, la pandémie planétaire a retardé leur projet à deux reprises. Par la suite, ils ont eu la chance de pouvoir poursuivre le processus avec un seul des deux ovules fécondés de Gina.

À la cinquième tentative de fécondation in vitro, et après quatorze fausses couches, Gina et Simon ont enfin réussi à avoir l’enfant dont il désirait tant. La maman a donné naissance à une fillette nommée Lola Mae Crowe, avec un poids de 8lbs9oz (3,9kg) à l’hôpital James Cook en Angleterre. Le couple s’estime très chanceux, car les chances pour que le processus de fécondation in vitro fonctionne après autant d’échecs étaient minces. Quelle belle histoire de persévérance !

source & images : GinaMcGuinesshartlepoolmail

À lire aussi :

Il construit une maison pour sa belle-soeur dans un conteneur d’expédition avec une terrasse sur le toit

Un enfant orphelin adopté par un papa célibataire : 21 ans plus tard, c’est un athlète qui participe aux Jeux olympiques

Un père de famille pauvre construit un train pour divertir ses trois enfants